Accueil
AccueilPublicationsPublicationsManchettesPlan du site

Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com

Services

Le soutien psychosocial

est un suivi à court terme (en moyenne trois rencontres individuelles) fait par une intervenante sociale auprès d’une femme immigrante qui vit des difficultés d’adaptation  ou autres afin de l’aider à trouver des solutions à son problème. La femme qui vient demander de l’aide, est rencontrée individuellement et dans la confidentialité par l’intervenante sociale. Elle est écoutée, rassurée et sa situation est évaluée. L’intervenante sociale, avec la collaboration de la femme, établit alors un plan d’intervention qui comprend souvent une série de démarches à réaliser autant par l’intervenante que par la femme elle-même en vue de faire changer la situation problématique. Le soutien psychosocial peut comprendre, par exemple, l’intervention de crise, des accompagnements chez des professionnels (médecins, avocats, etc.), de l’interprétariat, l’information et la référence à des ressources adaptées.
 

Le service d’accueil et d’information-orientation personnalisés

Ce service vise à offrir à la nouvelle arrivante un soutien adapté à ses besoins pour favoriser chez elle une meilleure prise en charge de sa démarche d’intégration. Il se traduit par  l’accueil de la femme immigrante c’est-à-dire établir un premier contact chaleureux avec elle sur place dans les bureaux de l’AFIO ou par téléphone. Le mandat, les services et les activités de l’AFIO lui sont expliqués à cette occasion. Elle est invitée à devenir membre, à s’impliquer bénévolement et à participer aux activités régulières de l’AFIO. Une évaluation de ses besoins est faite avant d’être informée et orientée vers les ressources, services et programmes offerts à l’ensemble de la collectivité. Le but visé est d’aider la femme nouvellement arrivée à accéder à d’autres services ou pour faciliter la traduction et l’interprétation, connaître les ressources qui existent dans le milieu, le système éducatif, le système de santé et de services sociaux, leurs droits dans une situation de parrainage et/ou de séparation ou de divorce. Par cette aide, l’AFIO joue un rôle de pont entre les femmes immigrantes et les autres ressources du milieu. Les femmes sont informées, encouragées et dirigées, en fonction de leurs besoins, vers les ressources appropriées.
 

L’Aide technique

Le soutien technique est l’aide donnée à une femme immigrante pour lui permettre d’accomplir une démarche administrative qu’elle ne pourrait pas faire seule  pour différentes raisons. Par exemple, à cause de la barrière de la langue, la complexité de la démarche à faire, la méconnaissance des procédures et règles en vigueur dans l’administration québécoise. Il peut s’agir de compléter des formulaires de demande d’allocations pour enfants, lire et expliquer une lettre en provenance du bureau d’aide sociale, expliquer ce que signifie une déclaration de revenus, faciliter la communication entre la femme et un agent des services publics, vérifier l’état d’un dossier d’immigration auprès de Citoyenneté et immigration Canada  ou le ministère de l’immigration et de communautés culturelles.

Le soutien aux femmes victimes de violence conjugale

est un service d’accompagnement personnalisé et confidentiel offert à la femme immigrante victimes de violence conjugale. Elle est rencontrée avec ou sans rendez-vous en individuel par une intervenante sociale. Le rôle de l’intervenante  consiste à accueillir la femme, lui expliquer le mandat et les services de l’AFIO, à l’aider à raconter son histoire de violence, à la rassurer sur le fait qu’elle n’est plus seule et qu’elle peut avoir du soutien pour s’en sortir. L’intervenante va également aider la femme à identifier les ressources en violence (maisons d’hébergement, bureau d’aide juridique, S.O.S. violence conjugale, etc.) afin de bénéficier d’un accompagnement adapté et efficace pour sortir de la situation de violence qu’elle vit. 
 
L’AFIO offre son expertise dans le domaine de l’immigration au service des femmes immigrantes qui vivent la violence conjugale. L’intervenante donne un accompagnement au niveau des problèmes liés au statut d’immigration et de la barrière langue qui peuvent être des obstacles majeurs à l’accès des femmes immigrantes et réfugiées aux services en matière de violence conjugale. Elle travaille  en collaboration avec plusieurs organismes de la région qui interviennent dans l’offre de service pour contrer la violence conjugale (ex : L’Autre chez soi, Unies-Vers-femmes, centre Mechtilde, le CSSS de Gatineau, etc.).
 
Activités
  • Les cafés-rencontres sont des rencontres d’information dont l’objectif est de soutenir les femmes immigrantes dans leur processus d’intégration sociale. Ils ont lieu en moyenne deux fois par mois. Différents sujets sont y sont abordés et les thèmes changent en fonction des besoins exprimées  régulièrement dans le cadre de l’évaluation des activités courantes ou une fois par année lors d’un sondage effectué auprès d’elles. Ces cafés-rencontres ont lieu en français et rassemblent des femmes parlant différentes langues. Un service de garde est offert gratuitement comme pour la plupart des activités de l’AFIO pour permettre aux femmes d’y participer. Les cafés-rencontre ont lieu généralement dans la soirée (18h00 – 21h00) dans la salle de formation de l’AFIO même étage que les bureaux de l’AFIO.
  • Les fêtes rassemblent les membres de l’AFIO ou d’autres personnes qui se joignent à elles pour fêter des moments forts de l’année : Noël des enfants, la Journée internationale des femmes, etc.
  • Les sorties éducatives comme par exemple la cabane à sucre, la sortie écologique, permettent à celles qui s’y inscrivent de faire connaissance avec d’autres femmes, de nouer des amitiés, de socialiser tout en faisant l’expérience de la vie au Québec et au Canada.
  • L’atelier de francisation de base s’adresse à des femmes immigrantes récemment arrivées, ne parlant pas français et vivant en situation de vulnérabilité (isolement, illettrisme, etc.). Il a pour objectifs de permettre aux participantes un apprentissage sommaire du français pour faciliter leur communication au sein de la société d’accueil, briser leur isolement et favoriser leur autonomie ainsi que leur intégration sociale.

 La méthode d’enseignement est basée sur une approche personnalisée qui tient compte du rythme d’apprentissage et des besoins spécifiques en matière d’intégration des apprenantes. Des conceptions et notions de base en français sont enseignées ainsi que des jeux de rôles et des visites ou sorties à caractère pédagogique (Épicerie, banque, bibliothèque, etc.). L’atelier se déroule en groupe de dix à quinze femmes.

Ceci représente une partie seulement des activités que l’AFIO propose aux femmes immigrantes. Pour être informée de toutes les activités courantes et celles à venir, veuillez consulter l’agenda des activités sur ce site.

© Association des femmes
immigrantes de l'Outaouais
Tous droits réservés
L’AFIO | Services et activités | Partenaires | Devenez membre | Nous joindre Une réalisation de Distantia